( Thé du soir dans  jardin  )

« Ecouter le dialogue silencieux du soir

Fixer la lune, tenter de lire sur sa face éclairée

Les mémoires des histoires dont elle est la témoin muette

Entendre le bémol final des chants et bavardages des oiseaux de ce jour

Sentir la fraicheur du crépuscule -délicat- enveloppant les corps

Voir pousser dans le ciel – une à une – les étoiles

Capter l’atmosphère du jour qui cède la place à la nuit

L’énergie redescend – tout s’apaise et se prépare à entrer

Dans l’autre monde – où – l’animé s’abandonne

Se laisse flotter dans les mystères du songe

Plongée intérieure-hors de contrôle

Voyage dans une insaisissable dimension

Suspendus à l’espace infini de l’être endormi″

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider