Je n’arrive pas à dormir sans toi.

Cette nuit je n’ai pas réussi à m’endormir.

Il y avait trop de toi en moi, trop du vide de toi.

Ton absence. Ton silence. Ta distance.

J’ai pensé à t’écrire. Encore. Je n’ai jamais osé.

Te donner rendez-vous chaque soir. Au château.

Et qui sait peut-être que tu viendras.

 

12 aout 2020 – 7h20 – Dunkerque